Retour au blog

Quand et comment rempoter vos plantes d'intérieur

Bien qu'une plante puisse passer plusieurs mois et parfois même plusieurs années dans le même pot, avec le temps ses racines envahissent tout l'espace disponible.

Le bon moment pour rempoter

Le moment idéal pour effectuer le rempotage des plantes d'intérieur :

  • Au début de la période végétative annuelle soit au début du printemps, dès l'apparition des nouvelles pousses, jusqu'à la fin octobre avant la période de dormance.
  • Si les racines sortent du pot, les plantes chavirent sous leur poids ou encore la plante doit être arrosée deux à trois fois plus souvent qu'à l'habitude.
  • Si les racines forment une masse compacte.

Le rempotage n'est pas nécessaire dans le cas où le terreau se détache facilement et que peu de racines apparaissent autour de la motte.

Évitez de rempoter durant la période de repos qui, pour la majorité des plantes, est d'octobre à janvier.

Méthode d'empotage

Pour rempoter, vous aurez besoin :

  • Surface de travail recouverte d'un plastique ou d'une vieille nappe
  • Terreau pour plantes d'intérieur ou autre selon la plante avec mycorhizes
  • Pots propres de 2 à 5 cm plus grand
  • Sécateur

Note: Traiter les plantes malades avant la transplantation afin d'éviter un choc qui pourrait leur être fatal.

  1. Arroser les plantes quelques heures avant le rempotage.
  2. Dépoter la plante en tenant d'une main la base de ou des tiges et de l'autre main, donner un coup sec sur le contenant.
  3. Décompacter la motte à l'aide d'une fourchette ou d'un bâton de bois. Si les racines se sont enroulées à la base de la motte, couper 2 à 4 cm de la partie inférieure de la motte.
  4. Ajouter du terreau dans le pot pour que la partie supérieure de la motte arrive à 3 cm sous le bord du pot. Ne pas remplir le pot complètement de terre. Conserver assez d'espace entre le rebord du pot et le substrat pour y verser une bonne quantité d'eau sans qu'elle déborde sur les côtés.
  5. Centrer la plante dans le pot.
  6. Ajouter du terreau tout autour de la motte.
  7. Tasser légèrement le terreau sans toutefois le compacter.
  8. Arroser abondamment après l'empotage afin d'enlever les poches d'air qui pourraient faire sécher les racines.

Découvrez quel terreau utiliser selon la plante à rempoter