Retour au blog

Quand installer et retirer les protections hivernales au jardin

À l’automne, il est nécessaire de protéger les conifères, arbustes et vivaces afin qu'ils résistent à la neige et au vents de l'hiver à venir.  Découvrez quand installer les protections hivernales et quand les retirer.

Depuis quelques années, de nouvelles techniques et matériaux ont été mis sur le marché. Voici quelques éléments à considérer pour bien protéger vos plantes :

  • Le poids de la neige et de la glace
  • Le sel des routes qui peut endommager les arbres feuillus et résineux
  • Les forts vents
  • Les rongeurs comme les écureuils, les lapins, les rats
  • Les variations brusques de température

Même si une bonne couche de neige protège les végétaux, il faut souvent avoir recours aux protections hivernales. Nos jardineries offrent d’excellents conseils pour bien protéger vos arbustes, conifères, rosiers et vivaces : clôtures à neige, filets de protection, piquets, toile d'aménagement paysager, toile de jute, cônes, etc.

Quand poser les protections hivernales

  • Installez votre protection hivernale le plus tard possible dans la saison, idéalement lorsque le sol est gelé et les feuilles tombées ou après une bonne chute de neige. Cela aidera à prévenir les changements brusques de température et à empêcher les plantes de se réchauffer, ce qui pourrait les réveiller de l'hibernation.
  • Les piquets doivent être mis en place avant que le sol ne soit trop dur.
  • Disposez les protections de manière à ce qu’il y ait une circulation d’air. Une mauvaise aération peut entraîner des problèmes de moisissures et de maladies.

Et quand les retirer les protections hivernales

Dès que le sol commence à dégeler, on doit retirer les protections hivernales. Avril est généralement le meilleur moment pour le faire.

  • Retirez la protection hivernale dès que possible, pour éviter la moisissure et le débourrement précoce résultant du réchauffement à l'intérieur du revêtement protecteur. Cela s'applique particulièrement aux rosiers.
  • Choisissez une journée nuageuse pour protéger vos plantes du choc d'une exposition soudaine au soleil, les chocs de température et les brûlures du feuillage par le soleil,
  • N’attendez pas trop tard au printemps pour prévenir de graves dommages.